Blair Witch (2016)

En 1994, Heather et deux de ses amis partent en randonnée dans la forêt de Black Hill, dans la volonté de filmer un documentaire : le projet Blair Witch. Les trois jeunes cinéastes disparaissent, on retrouve leur film un an après leurs disparitions, où ils prétendent qu’il y a « quelque chose » dans cette forêt. Plusieurs années plus tard, le frère d’Heather veut savoir ce qu’il s’est passé et si cela a bien un lien avec la légende de Blair Witch. Avec ses amis, ils s’enfoncent dans la forêt à la recherche d’éventuels indices, accompagnés de deux habitants de la région pour les guider…

blairwitch2

Sac de randonné sur le dos, équipements de nouvelles technologies (oreillettes caméra, drone, portable, appareil photo de qualité…), la bande demande conseil à deux jeunes habitants de la région qui savent où a été retrouvée la vidéo. Malgré toutes leurs précautions et leurs nombreux équipements, la légende de Blair Witch devient de plus en plus réelle. Suite de Le Projet Blair Witch de 1999 de Daniel Myrick & Eduardo Sanchez, Adam Wingard prend la liberté de mettre de côté Blair Witch 2 (très mal reçu par la critique et le public) tout en modernisant le film en mettant en avant la nouvelle technologie au saint de l’intrigue. Toujours dans la même lignée que son premier opus, le film est en found-footage. (Littéralement « enregistrement trouvé ».)

Difficile exercice d’écrire une suite pour ce film après l’échec total de Blair Witch 2. On pouvait s’attendre à de bonnes surprises venant du réalisateur du surprenant slasher You’re Next, le résultat est mitigé. En utilisant les nouvelles technologies, Adam Wingard renouvelle le genre en permettant de donner une vision de chacun des personnages grâce à leurs oreillettes/caméra. L’idée d’utiliser un drone est intelligente, celui-ci permettant d’avoir une vue aérienne de la forêt. En soit, il ne sert pas à grand chose, mais l’idée est plaisante. Un premier malaise visuel provient des effets de saute de cassette inséré tout au long du film et ce dès le début, alors qu’il ne se passe totalement rien. Il y aurait pu y avoir des transitions beaucoup plus originales et agréables au montage. Par ailleurs, dès que les choses se compliquent, la façon dont laquelle les caméras sont secouées sont détestables : déjà qu’il fait souvent nuit et que la visibilité est faible, on ne voit absolument rien, il en devient même parfois difficile de comprendre la scène.

Le réalisateur ajoute une autre touche perso’ à la légende : la conception du temps. Celle-ci se voit totalement modifiée par les événements, l’intrigue est tout de suite bousculée par ce phénomène. Idée intéressante qui aurait pu être un poil plus exploitée. Dernière chose, si Le Projet Blair Witch conservait la menace hors-champ, elle apparaît progressivement dans Blair Witch. Si certains y voient une honte, j’y vois plutôt un aspect moderne et personnel. Son apparition est très brève (son aspect assez décevant il faut se l’avouer) mais il est raisonnable de nous avoir montré la « menace« , que l’on puisse y croire et s’attacher à quelque chose. Autre problème discutable : le destin des personnages. On devine dès leurs présentation l’ordre de leurs morts (oui, les gens meurent dans les films d’horreur, c’est plutôt fréquent en effet)  ce qui peut être d’assez mauvais goût.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14804914_1489113391105923_62631270_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n    

Adam Wigard nous offre une vision moderne mais trop superficielle pour nous combler. De nombreuses idées étaient originales mais manquent d’être mieux exploitées, tandis que les mouvements de caméra et le montage sont trop sauvages pour être appréciés. La scène du tunnel, peu avant la fin du film est assez impressionnante, très angoissante et relève le niveau du film.

Bande annonce

Bande annonce que je déconseille totalement, elle montre la mort d’un personnage (plutôt cool à découvrir dans le film), allez-y les yeux fermés !

Réalisé par : Adam Wingard – avec James Allen McCune, Callie Hernandez, Brandon Scott, Corbin Reid, Valorie Curry, Wes Robinson

Date de sortie : 21 septembre 2016

Etats-Unis – 1h30          Interdit aux moins de 12 ans

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s