Dernières nouvelles du Cosmos

Hélène a 30 ans, mais a l’apparence d’une jeune adolescente : diagnostiquée autiste à ses 8 ans, elle est incapable de parler ou de tenir un stylo. Elle n’a jamais appris à lire ou à écrire, mais pourtant elle communique en agençant des lettres plastifiées depuis ses 20 ans… Sans une seule faute d’orthographe. 

Dernieresnouvelles2.png

Après Depuis qu’Otar est parti, L’Arbre et La Cour de Babel, Julie Bertuccelli réalise Dernières Nouvelles du Cosmos sur Hélène Nicolas. Poétesse impressionnante, elle publie un ouvrage poétique, «Algorithme éponyme» sous le nom de Babouillec. Son oeuvre est adaptée au théâtre par le metteur en scène Pierre Meunier, «Foridden di sporgersi».

« Et nous les faiseurs du monde dans ce dédale arbitraire, sommes nous libres, amicalement reliés, ignorants des autres ou dans la file d’attente des cerveaux débranchés ? »

Julie Bertuccelli a filmé Hélène pendant deux ans, seule derrière sa caméra dans le but de créer un lien avec elle. On découvre une jeune femme à l’allure d’une adolescente, souriante, dans son monde. La caméra n’est pas dans une position de voyeurisme mais de bienveillance, une curiosité mutuelle s’opère : l’objectif de la caméra, soit notre regard et Hélène, amusée : « l’œil goguenard de ta caméra filme tout bas le haut de nos êtres. J’adore. ». Sa mère nous aide à comprendre son autisme, son histoire, son parcours, les informations se succèdent mais Hélène est passionnante et l’envie d’en savoir plus sur elle est toujours plus forte. La caméra ne ment pas, on voit ses moments de colères mais aussi ses « déconnexions », le regard ailleurs, interrogateur.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14804914_1489113391105923_62631270_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

Projeté en soirée d’ouverture du Mois du Documentaire, Dernières nouvelles du Cosmos ne répond pas au mystère de l’autisme mais pousse à davantage se questionner. Par ses différents échanges, qu’ils portent sur la vie ou les maths, Hélène chamboule notre façon de penser. Julie Bertuccelli ne se focalise pas sur son autisme mais ouvre son sujet à l’art, outil de communication inépuisable.

Bande annonce

Réalisé par : Julie Bertuccelli

Date de sortie : 9 novembre 2016

France – 1h25

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s