Inferno

Robert Langdon se réveille frappé d’amnésie en Italie, torturés par des visions apocalyptiques. Poursuivit pour des raisons qu’il ignore, il prend la fuite avec l’aide du docteur Sienna Brooks. Sur les pistes de Dante Alighieri, le duo va tenter de résoudre l’énigme où la survie de la moitié de la population est en jeu.

inferno2

Inferno est l’adaptation du roman du même nom écrit par Dan Brown. Après Da Vinci Code et Anges & Démons, Ron Howard réalise une nouvelle fois les aventures de l’expert en symbologie. Son quatrième roman Le symbole perdu (paru avant Inferno) sera aussi adapté.

Robert Langdon (Tom Hanks) se réveille dans un hôpital italien, frappé d’amnésie et d’un traumatisme crânien. A peine a t-il le temps de reprendre conscience qu’on tente de le tuer, il fuit avec l’aide du docteur Sienna Brooks (Felicity Jones). Les enjeux du film sont très vite exposés : la moitié de la population mondiale est en jeu, le professeur semble être directement lié à la menace. On avait pour habitude de savourer les énigmes liées à l’Histoire et à l’art mais Inferno est beaucoup trop rapide, voir simpliste : Robert est atteint de visions apocalyptiques, longues séquences imaginaires mélangées à un semblant de souvenirs : visuellement, c’est assez laid, aveuglant et répétitif. De plus ses visions lui donnent déjà la moitié des réponses de l’énigme, principe plutôt décevant. Mais au niveau sonore, c’est insoutenable et ce durant tout le film, le son est amplifié du début à la fin, c’est assommant. L’intrigue évolue et perd son spectateur désintéressé : les énigmes sont presque trop simples : des anagrammes, des phrases toutes faites, une phrase à rallonge pour indiquer le lieu final, on se laisser porter sans en savourer le côté mystérieux et énigmatique, pourtant au cœur du film. Il y a également trop de twist qui alourdissent l’intrigue, en plus des personnages principaux dont on se préoccupe beaucoup trop.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14804914_1489113391105923_62631270_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

Felicity Jones aspire à une belle carrière ; elle est notamment en tête d’affiche pour le prochain Star Wars, Rogue One. Tom Hanks est totalement effacé dans son rôle, plus hébété que convainquant. Le film développe une multitudes d’intrigues sur ses personnages secondaires (Sidse Babett Knudsen, Irrfan Khan, Omar Sy…) pour la plupart inutiles. Il est tout de même bon de noter que de nombreuses scènes ont réellement été tournées en Italie, légère part de crédibilité du film.

Bande annonce

Réalisé par : Ron Howard – avec Tom Hanks, Felicity Jones, Ben Foster, Omar Sy, Irrfan Khan, Sidse Babett Knudsen, Ana Ularu

Date de sortie : 9 novembre 2016

Etats-Unis – 2h02

Une réflexion sur “Inferno

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s