Les animaux fantastiques

Le film se déroule en 1926, à New York. Une force mystérieuse met la ville sans dessus dessous : la communauté entière des sorciers est en danger, qui vit cachée des « non-maj' » ( = moldu, ceux qui ne pratiquent pas la magie), notamment traquée par des Fidèles de Salem. Pendant ce temps, Norbert Dragonneau répertorie les créatures fantastiques du monde entier et se rend à New York pour y acheter une espèce rare mais par incident, plusieurs de ses créatures s’enfuient…

lesanimauxfantastiques

J.K Rowling ne présente pas Les Animaux Fantastiques comme un préquel mais comme une « extension » de son univers de la magie. Après les adaptations de sa série littéraire Harry Potter, elle écrit elle-même le scénario du film, réalisé par David Yates, réalisateur des quatre derniers films de la saga.

C’est Eddie Redmayne qui endosse le rôle du personnage principal de Norbert Dragonneau, marginal et rêveur, dernièrement en tête d’affiche de Une merveilleuse histoire du temps & The Danish Girl. L’acteur colle plutôt bien au personnage, attachant et discret à la fois. Il y a de nombreux personnages secondaires, donnant vie à de nombreuses intrigues qui s’entre-mêlent : Tina (Katherine Waterson), maladroite et touchante, sa sœur Queenie Goldstein (Alison Sudol) prude et gracieuse tout comme le personnage d’Effie Trinket dans Hunger Games, Jacob Kowalski (Dan Fogler), moldu drôle et spontané (qui en fait un peu trop)… De riches personnalités toutes attachantes qui contribuent au bon déroulement du film. Cependant, l’intrigue principale est assez faible, voir même déjà vu et malgré ses nombreux personnages, on effleure l’ennui. Comparaison oblige avec Harry Potter, nous étions transportés dans un autre monde magique : ici, on pénètre moins facilement cet univers, peut-être car celui-ci se passe à New-York, dans un monde que nous connaissons déjà mais aussi pour son manque de « petite magie » : dès le début, nous assistons à de grosses explosions de lumières ou de projectiles, on regrette les petites fantaisies et la petite magie, trop peu présente. Le traitement de la magie est assez inégal : entre deux explosions, on suit les personnages dans leurs intrigues, parfois répétitives. Vers le milieu du film, une très belle séquence nous présente de nombreux animaux fantastiques où pour le coup nous sommes totalement immergés dans la magie. Mais en même temps, à l’allure de « catalogue », elle renforce cette inégalité.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14804914_1489113391105923_62631270_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

Finalement, difficile de s’immerger à nouveau dans ce monde magique où les multiples explosions et gros effets spéciaux sont plus proches de Transformers que d’Harry Potter. Ses nombreux personnages attachants aident à ne pas décrocher du film qui divertit sans pour autant faire rêver. Quatre suites sont annoncées, on espère qu’elles nous enchanteront mieux que ce premier volet. Johnny Depp aura pour rôle le méchant sorcier, choix de casting qui divise les avis…

Bande annonce

Réalisé par : David Yates – avec Eddie Redmayne, Katherine Waterson, Dan Fogler, Alison Sudol, Colin Farrell, Ezra Miller…

Date de sortie : 16 novembre 2016

Etats-Unis – 2h13  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s