Cinquante nuances plus sombres

Christian éprouve encore des sentiments pour Anastasia et souhaite revoir avec elle le contrat. Celle-ci est partagée mais se rend vite compte de son amour pour lui. Entre plusieurs promesses s’immiscent le douloureux passé de Christian.

50nuances2

Cinquante nuances plus sombres est le deuxième volet de la trilogie Fifty Shades of Grey de l’écrivaine E.L James. Le premier film avait été réalisé par Sam Taylor-Johnson et était clairement un navet, sur tous les aspects et notamment dans les dialogues. La trilogie s’offre une nouvelle chance avec un nouveau réalisateur, James Foley. Au générique de House of Cards ou encore d’un épisode de Hannibal, il sera également aux commandes du dernier film, Cinquante nuances plus claires.

Toujours en tête d’affiche, Dakota Johnson et Jamie Dorman, deux acteurs aux corps de mannequins, prototypes des fantasmes féminins et masculins. Dans le premier opus, Anastasia était insupportable dans tous ses actes : chaque parole, chaque réaction la rendait encore plus stupide et hébétée, coincée, passive… Le tout englobé dans des mimiques sans fin à la Twilight. Gênant. Les deux personnages étaient clairement rabaissés à l’homme objet qui souhaite dominer et à la femme objet, qui éprouve du désir sans forcément l’assumer : tous ces défauts ont évolué de manière positive dans cette suite. Anastasia gagne en caractère et même si certaines de ses réactions nous obligent à la trouver stupide, ses réactions sont déjà plus réalistes. Christian est un peu plus moqueur et les deux personnages sont souvent dans l’autodérision, ce qui donne déjà plus facilement matière à sourire. La plus grosse crainte que l’on pouvait avoir autour de ce film était une succession de « Je t’aime, moi non plus » pendant deux heures qui, étonnamment est très vite réglée. Les scènes de sexe sont bien filmées, plus poussées que le premier film mais toujours assez « sages » dans l’ensemble. Il y a beaucoup de musiques modernes et tendances qui permettent un maintien du rythme, même si celui-ci est fatalement irrégulier rendu aux 3/4 du film. Drôle de décalage quand on voit que Danny Elfman (Tim Burton, Gus Van Sant, Brian de Palma…) en est le compositeur, mais qui concorde plutôt bien avec le genre.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

Cinquante nuances plus sombres n’est certainement pas un très bon film mais contrairement à Cinquante nuances de Grey, il est plutôt réussi… Ou plutôt, n’est pas mauvais. Qu’importe, à force de sous-estimer la trilogie, on ne s’attend pas forcément à tant d’évolution et c’est une « petite » bonne surprise. Une fois rentré dans le film, on peut passer un bon moment. Difficile de plaire à un jeune public en même temps qu’à des adultes. Mais ne nous cachons pas, nous sommes en plein dans le voyeurisme, mais nous n’irions pas nous plaindre.

Bande annonce

(A éviter, gâche tous les enjeux du film…)

Réalisé par : James Foley – avec Dakota Johnson, Jamie Dornan

Date de sortie : 8 février 2017

Etats-Unis – 1h58                             Interdit aux moins de 12 ans

Une réflexion sur “Cinquante nuances plus sombres

  1. Je ne comprendrais jamais cette avalanche de mauvaises critiques à l’égard de cette magnifique trilogie. Il est vrai qu’on est déçus du manque de scènes d’amour par rapport au livre, mais c’est une histoire d’amour extraordinaire qui sort des codes et nous offre quelque chose de nouveau. En tant que femme on est comblée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s