Split

Bien que canalisé par sa psychiatre Fletcher, Kevin est habité par 23 personnalités différentes, chacune ayant une psychologie et des capacités physiques différents. Mais une 24eme encore non reconnue prend le « pouvoir » et kidnappe trois jeunes filles. 

split2

M. Night Shyamalan est reconnu pour ses nombreux films à twist mêlant souvent plusieurs genres : Sixième Sens, Signes, Le Village… Et récemment The Visit, un film « d’horreur » excellent où l’on passait du rire à la peur en un rien de temps.

Split se vend comme un film d’horreur au personnage principal digne d’un psychopathe, totalement imprévisible : il n’en est rien. Le film repose sur des attentes constamment repoussées : James McAvoy est un acteur talentueux qui aurait très bien pu interpréter une large palette d’émotion : première déception quand on ne découvre pas plus de 5 de ses personnalités sur ses 23… Le sujet était pourtant fascinant et se prêtait à l’horreur : aucun sursaut, courts moments de tension sans réel impact, Split est un pétard mouillé, jusqu’à une mise en scène survolée. Du côté féminin, Betty Buckley endosse parfaitement le rôle de la psychologue à la fois attentionnée et inquiète. Anya Taylor-Joy avait fait ses preuves dans le très mauvais The Witch où elle jouait de façon plutôt juste mais ici, son personnage sombre dans la caricature au point d’en devenir comique. Fille mystérieuse et solitaire, elle s’identifie presque à Kevin et ses autres identités et semble la seule à le comprendre, au point d’avoir des réactions totalement déplacées qui décrédibilisent son personnage. S’opère une succession de flash-back pour mieux comprendre le mal-être de Casey, lourd procédé cinématographique qui en plus d’impacter le rythme déjà assez ralenti par une intrigue pré-mâchée ne propose rien de nouveau. Chacune de ses répliques crée une sorte de malaise non voulu tant ses propos sont déplacés, jusqu’à devenir encore moins prévisible que son kidnappeur psychopathe.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14804914_1489113391105923_62631270_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

Malgré un son efficace qui tente de créer une tension dans de longs silences, Split passe totalement à côté de son sujet et en devient plus gênant qu’autre chose. Entre ses personnages inégaux et sa fin nombriliste vide d’intérêt renvoyant directement à son film Incassable, Split est clairement raté, trop prévisible et inégal pour être efficace.

Bande annonce

Réalisé par : M. Night Shyamalan – avec James McAvoy, Anya Taylor-Joy

Date de sortie : 22 février 2017

Etats-Unis – 1h57       Interdit aux moins de 12 ans

 

Une réflexion sur “Split

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s