Gaspard va au Mariage

« Après s’être tenu prudemment à l’écart pendant des années, Gaspard, 25 ans, doit renouer avec sa famille à l’annonce du remariage de son père. Accompagné de Laura, une fille fantasque qui accepte de jouer sa petite amie le temps du mariage, il se sent enfin prêt à remettre les pieds dans le zoo de ses parents et y retrouver les singes et les fauves qui l’ont vu grandir… Mais entre un père trop cavaleur, un frère trop raisonnable et une sœur bien trop belle, il n’a pas conscience qu’il s’apprête à vivre les derniers jours de son enfance.»

Gaspardvaaumariage1

Gaspard va au Mariage est le troisième long-métrage de Antony Cordier après Douches Froides & Happy Few. Présenté au festival du film de Sarlat, il réunit un casting de qualité avec en tête d’affiche Félix Moati et Laëtitia Dosch (récemment brillantissime dans Jeune Femme) et des seconds rôles cultes (Johan Heldenbergh, acteur fétiche de Felix Van Groeningen, Marina Foïs…).

Un casting aussi dense annonçait de grandes promesses qui, pourtant, peinent à être tenues. Une séquence d’ouverture maladroite, qui se veut drôle et décalée ne convainc pas tant elle semble surjouée et irréelle, et pour cause : les dialogues sonnent creux et rendent leurs personnages peu crédibles et excessifs. En découle une caricature énervante de protagonistes « en marge ». Néanmoins, l’enjeu est posé et l’on découvre en même temps que le personnage de Laura le zoo et tous ses personnages secondaires. Faute de dialogues surjoués, de nombreuses blagues tombent à l’eau : dans la même veine scénaristique, le chapitrage n’apporte rien à la narration et semble même accentuer un récit décousu, en plus des innombrables rôles secondaires auxquels l’on s’attarde de façon inégale. La bande originale composée par Thylacine est le point fort de ce film, à la fois légère et onirique, elle magnifie de nombreuses séquences, notamment la fin qui nous réconcilie avec le scénario quelque peu chétif.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14804914_1489113391105923_62631270_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

Gaspard va au Mariage souffre d’une écriture beaucoup trop fragile pour nous embarquer dans cet univers « trop » décalé, s’éparpillant maladroitement dans de nombreux portraits étouffant le récit principal.

Bande annonce

Réalisé par : Antony Cordier – avec Félix Moati, Laëtitia Dosch, Christa Théret, Guillaume Gouix, Johan Heldenbergh, Marina Foïs…

Date de sortie : 31 janvier 2018

France – 1h43

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s