Chuva é Cantoria na Aldeia dos Mortos (Les morts et les autres)

« Ce soir, dans la forêt qui encercle le village, le calme règne. Quand les vivants s’endorment, la forêt se réveille. Ihjãc, un jeune indigène Krahô vivant au nord du Brésil, fait des cauchemars depuis qu’il a perdu son père. Il marche dans l’obscurité, son corps en sueur se déplace avec précaution. Quand un chant lointain se fait entendre à travers les palmiers, c’est la voix de son père disparu qui appelle son fils à la cascade. Car voici venu le temps d’organiser la cérémonie funéraire pour que l’esprit du père puisse rejoindre le village des morts et que le deuil prenne fin. Échappant à son devoir et refusant de devenir chaman, Ihjãc décide de s’enfuir vers la ville. Loin de son peuple et de sa culture, il se confronte alors à la dure réalité qui est la sienne, celle d’un indigène dans le Brésil d’aujourd’hui. » 

LaMortEtLesAutres

En sélection officielle du festival de Cannes 2018 dans la catégorie « Un Certain Regard » Chuva é Cantoria na Aldeia dos Mortos (Les morts et les autres) nous plonge dans les contrées lointaines du Brésil et de ses traditions chamaniques.

A la scène d’ouverture onirique, on découvre que Ihjãc doit faire le deuil de son père. Une immersion totale dans les traditions indigènes, où les chamanes ont une place centrale au village, sans voix-off pour parasiter l’image. Une coupure au monde moderne douce et complaisante, la pellicule vient sublimer leurs quotidiens et amplifier les petits plaisirs de la vie. Lorsque Ihjãc fuit ses responsabilités pour la ville, il se heurte à la réalité du modernisme brésilien et à la lente disparition des traditions de son village, de son peuple. Un parcours touchant où l’on suit un jeune homme tourmenté par sa vie de famille, ses origines et le deuil.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14804914_1489113391105923_62631270_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

Récompensé par le Prix Spécial du Jury, Chuva é Cantoria na Aldeia dos Mortos (Les morts et les autres) méritait sa place au palmarès, pour sa « force tranquille » et sa vision sur un mode de vie traditionnel qui se perd, face à une société de consommation envahissante.

Bande annonce

Réalisé par : João Salaviza et Renée Nader Messora 

Date de sortie : encore inconnue

Brésil – Portugal – 1h54

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s