Contes de Juillet

« Paris et sa banlieue. Cinq filles, cinq garçons. Deux histoires. Un jour d’été
Premier conte – L’Amie du dimanche
Milena et Lucie, deux collègues de travail, profitent d’un dimanche ensoleillé pour aller se baigner sur l’île de loisirs de Cergy-Pontoise. Leur rencontre avec un agent de prévention très entreprenant met à mal leur amitié naissante.

Deuxième conte – Hanne et la fête nationale
Tandis que les festivités du 14 juillet battent leur plein, Hanne, une étudiante norvégienne, se trouve successivement aux prises avec trois hommes. Tout ce petit monde passe la soirée ensemble à la Cité Universitaire. »

Contesdejuillet2

Contes de juillet, récompensé par le prix Jean Vigo 2018, primé au Champs-Elysées film festival et au festival de moyen métrage de Brive regroupe deux courts-métrages : L’Amie du dimanche et Hanne et la fête nationale.

Guillaume Brac n’en est pas à son premier film, mais il semble exceller dans le court métrage : le réalisateur avait sorti en salle l’indigérable long-métrage Tonnerre, avec, pour couronner le tout, une erreur de casting, plaçant Vincent Macaigne en tête d’affiche. Un cinéma dénudé de saveurs et d’identité, tout l’opposé de Contes de juillet. Assumant pleinement son vif intérêt pour Rohmer, Guillaume Brac saisit avec justesse deux parenthèses de vie, à travers une jeunesse fulgurante. L’Amie du dimanche semble plus maîtrisé, le duo de filles enchaîne les péripéties et les rencontres atypiques, de beaux moments de complicité qui rendent ces vacances d’été universelles. Dans le second court-métrage, la narration est un peu plus déséquilibrée, mais la joyeuse bande d’acteurs créée beaucoup de bonne énergie, entraînante ; abordant les attentats du 14 juillet 2016. Un thème qui arrive comme un cheveu sur la soupe et qui surprend beaucoup, peut sembler même déplacé mais avec du recul concorde bien avec la volonté générale du réalisateur.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14804914_1489113391105923_62631270_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

Faux long métrage (comme dernièrement Les films de l’été, ou très prochainement Ultra Rêve) très appréciable, éloge aux belles rencontres et aux souvenirs d’été qui nous façonnent, nous font mûrir et parfois, nous hantent. Un été qui semble sourire à Guillaume Brac, son autre long-métrage L’ïle aux Trésors étant également à l’affiche.

Bande annonce

Réalisé par : Guillaume Brac – avec Miléna Csergo, Lucie Grunstein, Jean Joudé, Kenza Lagnaoui, Théo Chedeville, Hanne Mathisen Haga, Andrea Romano, Sipan Mouradian…

Date de sortie : 25 juillet 2018

France – 1h10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s