Sollers Point – Baltimore

« Sollers Point, Baltimore. Aujourd’hui. Après une absence forcée, Keith, 24 ans, retourne habiter chez son père, il retrouve Sollers Point, son quartier de Baltimore de plus en plus marqué par le chômage, la violence et la ségrégation. Il y retrouve aussi ses démons. »

Baltimore2

Présenté au Champs-Élysées Film Festival, Sollers Point – Baltimore a remporté le prix du jury, une récompense méritée qui célèbre le cinéma indépendant américain que l’on aime et qui mérite d’être vu, malgré ses fragilités.

Keith retourne vivre chez son père après un séjour en prison. Convaincu qu’il est une bonne personne, il tente de réintégrer un quotidien « normal » mais se voit rattrapé par ses travers. Ancré dans son quartier qu’il n’a jamais vraiment quitté à Baltimore, on évolue à ses côtés à travers une caméra épaule assez efficace, la luminosité naturelle des plans et la brutalité des événements et des différents sociaux rappellent American Honey long métrage dans lequel figurait déjà McCaul Lombardi, dans un second rôle peu visible à l’écran. Ici, il est méconnaissable, cheveux courts, beau gosse et surtout très photogénique, difficile de le quitter du regard tant il est charismatique. L’enjeu dramatique fonctionne assez bien mais s’essouffle sur la dernière partie du film qui donne la mauvaise impression que son réalisateur, Matthew Porterfield, n’a plus rien à raconter et étire injustement son récit.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

Sollers Point – Baltimore, film à la fois lumineux et brutal, peine à trouver un équilibre satisfaisant, notamment pour sa fin, qui n’en est pas vraiment une et laisse un goût amer de frustration. Il reste une révélation évidente pour McCaul Lombardi, à la filmographie déjà passionnée ; American Honey, Patti Cake$ et très prochainement, Nous, les Coyotes.

Bande annonce

Réalisé par : Matthew Porterfield – avec McCaul Lombardi, James Belushi, Zazie Beetz…

Date de sortie : 29 août 2018

Etats-Unis – France – 1h41

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s