Libre

©Jour2Fête
« La Roya, vallée du sud de la France frontalière avec l’Italie. Cédric Herrou, agriculteur, y cultive ses oliviers. Le jour où il croise la route des réfugiés, il décide, avec d’autres habitants de la vallée, de les accueillir. De leur offrir un refuge et de les aider à déposer leur demande d’asile. Mais en agissant ainsi, il est considéré hors la loi… Michel Toesca, ami de longue date de Cédric et habitant aussi de la Roya, l’a suivi durant trois ans. Témoin concerné et sensibilisé, caméra en main, il a participé et filmé au jour le jour cette résistance citoyenne. Ce film est l’histoire du combat de Cédric et de tant d’autres. »

Libre2.png©Jour2Fête

Depuis 2015, grâce à l’initiative de Julie Bertuccelli, la Scam a crée une récompense réservée aux documentaires présentés à Cannes. Si Stefano Sanova a été récompensé pour Samouni Road par L’œil d’Or 2018, Libre de Michel Toesca a reçu la Mention Œil d’Or.

Dans le sud de la France, Cédric Herrou est témoin de l’injustice politique et policière qui sévit la frontière franco-italienne. Pour aider les nombreux réfugiés, l’agriculteur les accueille sur ses terres le temps de les accompagner pour leur demande d’asile. Considéré comme hors la loi, Cédric Herrou va devoir se battre contre les autorités pour que ces réfugiés exercent leur droit. Caméra à l’épaule, Michel Toesca accompagne son ami pendant trois ans, où nous sommes témoin de l’évolution de sa situation, mais surtout de son courage et de sa philanthropie. Au départ, ils ne sont que quelques uns et malgré la tentative d’échanger avec le préfet et les gendarmes, l’injustice le frappe et ses droits sont bafoués. Si la haine des officiers augmente à son égard et que les injustices sont de plus en plus nombreuses, il est bon de voir que Cédric Herrou n’est plus tout seul dans son combat, d’autant plus lors de son procès où il a été très médiatisé. Malgré quelques longueurs, l’on s’attache rapidement à ce personnage à la fois très engagé et drôle, chaleureux, malgré la situation d’injustice qu’il subit.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

Le combat de Cédric Herrou est avant tout essentiel et grâce à ce documentaire, le racisme et l’abus de pouvoir sont dénoncés. Le réalisateur met parfois trop souvent en scène la relation amicale qu’il entretien avec son sujet, il manque peut-être une certaine « distance professionnelle » ou plus d’entretiens avec les réfugiés, mais l’intention reste louable et nécessaire. Il y a là un bel espoir d’humanité et de progrès qu’il faut encourager et partager, notamment dans un cadre politique actuel si irresponsable.

Bande annonce

Réalisé par : Michel Toesca

Date de sortie : 26 septembre 2018

France – 1h40

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s