Halloween

©Universal Pictures International France
« Laurie Strode est de retour pour un affrontement final avec Michael Myers, le personnage masqué qui la hante depuis qu’elle a échappé de justesse à sa folie meurtrière le soir d’Halloween 40 ans plus tôt. »

Halloween2©Universal Pictures International France

40 ans après Halloween, La nuit des masques de John Carpenter, Michael Myers continue de hanter les grands écrans de cinéma et nous retrouve pour célébrer Halloween à sa façon… Avec David Gordon Green aux commandes, Halloween a été présenté au TIFF (Toronto International Film Festival) avec un plutôt bon accueil.

Présenté également en avant-première au Grand Rex à Paris, nous avons eu une excellente surprise : Jamie Lee Curtis était présente pour nous parler du film ! Avec une énergie détonante et un humour explosif, il était très appréciable de voir que l’actrice est restée fidèle à elle-même, tout en conservant l’image iconique que lui a donné la saga. Dans le film, son personnage est bien interprété, on savoure ses retrouvailles et son côté « badass » mais qui met beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps à démarrer. David Gordon Green tente de créer une tension permanente qui, au bout de 20 minutes, ne nous fait aucun effet, si ce n’est que de donner la migraine tant le son est omniprésent. De faux jump scare vieux comme le monde s’enchaînent, si bien que lorsque coule (assez tardivement) la première goutte de sang, l’effet de surprise est inexistant. En voulant mettre en scène les différents personnages secondaires gravitant autour du personnage de Jamie Lee Curtis, la narration s’embourbe dans un trop-plein de dialogues, avortant toute dynamique. S’ajoute faux-raccords et humour douteux qui placent le film entre comédie et horreur, sans jamais faire rire, ni faire peur.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

Halloween est définitivement un film pour les fans qui ne veulent pas se prendre la tête : nombreux sont les clins d’œils aux films précédents, l’on savoure tout de même la music theme et son générique. Jamie Lee Curtis est et restera la super star de cette saga devenue culte. Le réalisateur ne renouvelle en aucun cas le genre et semble même assumer cette part de réchauffé / situations burlesques. Dommage pour les cinéphiles.

Bande annonce

Réalisé par : David Gordon Green – avec Jamie Lee Curtis, Judy Greer, Andy Matichak, Haluk Bilginer…

Date de sortie : 24 octobre 2018

Etats-Unis – 1h49

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s