Les Animaux Fantastiques : les crimes de Grindelwald

©WarnerBros.France
« 1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s’évade comme il l’avait promis et de façon spectaculaire. Réunissant de plus en plus de partisans, il est à l’origine d’attaque d’humains normaux par des sorciers et seul celui qu’il considérait autrefois comme un ami, Albus Dumbledore, semble capable de l’arrêter. Mais Dumbledore va devoir faire appel au seul sorcier ayant déjoué les plans de Grindelwald auparavant : son ancien élève Norbert Dragonneau. L’aventure qui les attend réunit Norbert avec Tina, Queenie et Jacob, mais cette mission va également tester la loyauté de chacun face aux nouveaux dangers qui se dressent sur leur chemin, dans un monde magique plus dangereux et divisé que jamais. »

Les_Animaux_fantastiques_Les_crimes_de_Grindelwald_Photo_Johnny_Depp©WarnerBros.France

La lumière s’éteint. Le générique commence, le logo de la Warner Bros approche, la musique retentit. Ça y est on replonge dans son enfance, on replonge dans cette sensation unique et étrange d’une familiarité émouvante. Pourtant, il faut l’avouer, on est bien loin de la force narrative, visuelle et unique que proposait la saga Harry Potter.

Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald déçoit. J’ai du mal à l’avouer mais s’il faut être honnête et neutre, moi qui aime profondément le monde magique crée par J.K Rowling cette suite des Animaux Fantastiques m’a déçu. Ma principale raison serait de dire que le film se cherche. C’est même la saga qui se cherche. Beaucoup trop lente à mon goût, cette saga démarre comme une série TV au rythme lent qui s’impose sur la durée, sauf qu’au cinéma, l’attente est trop longue pour nous faire attendre deux ans et nous servir un film sans trop d’enjeu. Les suites promettent de s’améliorer, mais la patience a ses limites… Alors oui bien sur qu il y a de belles séquences, bien sûr que certains personnages sont plaisants, (Grindelwald et Dumbledore promettent de grande chose pour la suite de la saga) mais dans l’ensemble le film est brouillon. Trop de personnages inutiles (Naggini) et trop d’intrigues qui se mélange (L’histoire d’amour de Norbert et Tina inexistante, l’histoire d’amour entre Queenie et Jacob moins forte que dans le premier volet, la quête d’identité complexe et laborieuse de Croyance en laquelle on ne croit que très peu… ) Bref, les personnages s’enchaînent sans leur laisser le temps de prendre l’importance qu’ils méritent, les intrigues se superposent pour ne même pas réussir à en dégager une qui vaille le coup. Le film essaye de renouer avec la Saga Harry Potter en y collant des références obligatoires et tenter d’expliquer où de relever des choses dont on n’avait pas besoin (Le passé de Naggini, Nicolas Flammel dans un clin d’œil rapide et ridicule d’un soi disant grand sorcier, McGonagall qui est là seulement pour avoir le sentiment de retrouver des vieux amis…) On a pas forcement envie d’en apprendre plus sur les films de notre enfance. Le premier volet était beaucoup plus subtil dans cette démarche, il évoquait le souvenir de notre saga favorite sans trop appuyer sur des éléments de fan service assez énervant. Oui on aime la saga Harry Potter mais essayez de vous en détacher pour construire une nouvelle saga forte et puissante… Même la réalisation de David Yates laisse parfois à désirer tant elle ne propose rien de bien intéressant et de transcendant.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14804914_1489113391105923_62631270_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

On peut dors et déjà annoncer que les films Harry Potter reste largement au dessus. J’ai malgré tout de l’affection pour ce film et j’ai tout de même, bien évidemment,hâte de voir la suite car je reste fasciné par cet imaginaire unique que J.K Rowling a façonné, mais en espérant ne pas retrouver les défauts du deuxième volet. Affaire à suivre !

 

Réalisé par : David Yates – avec Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler, Alison Sudol, Jude Law, Johnny Depp, Ezra Miller, Zoë Kravitz, Callum Turner, Claudia Kim, William Nadylam, Brontis Jodorowsky…

Date de sortie : 14 novembre 2018

Angleterre – Etats-Unis – 2h14

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s