Pupille

©StudioCanal
« Théo est remis à l’adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C’est un accouchement sous X. La mère à deux mois pour revenir sur sa décision…ou pas. Les services de l’aide sociale à l’enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s’occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d’incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s’appelle Alice et cela fait dix ans qu’elle se bat pour avoir un enfant. PUPILLE est l’histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois. »

Pupille_Photo_Gilles_Lellouche_Sandrine_Kiberlain.png©StudioCanal

Présenté au Festival du film francophone d’Angoulême en tant que film de clôture, le casting de Pupille a tout pour plaire avec comme trio en tête d’affiche Élodie Bouchez, Gilles Lellouche et Sandrine Kinberlain. Mais au-delà des apparences, une histoire véritablement touchante et sincère, fruit d’une documentation approfondie de la réalisatrice Jeanne Herry.

Un tel sujet aurait pu être totalement manqué tant la dramaturgie du propos peut s’avérer envahissante. La réalisatrice et scénariste Jeanne Herry s’empare du quotidien des services de l’aide sociale à l’enfance et du service adoption, hélas peu connus, pour sensibiliser son spectateur à toutes ces démarches, aux travailleurs sociaux, aux adoptants, aux adoptés. Suite à la naissance de Théo, confié aux services l’adoption, l’on suit tous les acheminements vers sa nouvelle famille, un fourmillement de professionnels dont on ne soupçonnait pas l’existence. A l’approche quasi-documentaire, Jeanne Herry a cherché à se familiariser pendant de longs mois avec ces corps de métier mais aussi tout le vocabulaire qu’ils engendrent, si bien que la véracité qui en ressort est une jolie réussite. La part de fiction est suffisamment dosée pour maintenir le rythme du film : Élodie Bouchez est merveilleuse dans ce rôle très bien écrit pour elle, tandis que le duo Sandrine Kiberlain / Gilles Lellouche résonne comme une évidence tant leurs performances sont sincères.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

Il y a là un vrai sujet qui se prête à un format cinématographique. Si le scénario semble parfois trop envahissant vis à vis des dialogues et de l’intrigue, la franchise qui s’en dégage convainc et laisse place à une jolie histoire, brillamment interprétée, tout en offrant un nouveau point de vue sur l’adoption.

Réalisé par : Jeanne Herry – avec Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche, Elodie Bouchez, Youssef Hajdi, Olivia Côte, Miou-Miou…

Date de sortie : 5 décembre 2018

1h51 – France

 

Une réflexion sur “Pupille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s