Avengers 4 : Endgame

©The Walt Disney Company

Malgré tous leurs efforts, les Avengers n’ont pas réussi à empêcher le terrible Thanos d’utiliser les pierres de l’infini pour effacer la moitié de la vie dans l’Univers. Alors que certains héros acceptent de vivre avec cet échec et de reprendre le cours de leurs existences, d’autres continuent de chercher un moyen de ramener les disparus.

 

Avengers Endgame Photo Chris Evans.png
©The Walt Disney Company

Deuxième partie du diptyque consacré à l’affrontement entre Thanos et nos héros, Avengers : Endgame vient en réalité conclure un cycle de près de 21 films, étalé sur plus de 10 ans.

À ceux qui ont découvert Iron Man (2008) alors qu’ils n’étaient que des enfants et qui viennent voir ce film en tant que jeunes adultes, ou ceux qui étaient de jeunes adultes et qui reviennent en tant que jeunes parents, à tous ceux qui ont pris le temps de s’investir dans l’histoire de ces héros : ce film et son grand frère « Infinity War » sont avant tout faits pour vous. Ainsi, et à titre de remerciement pour votre fidélité à la saga, la réalisation des frères Russo va tirer profit au maximum de cette relation privilégiée que vous entretenez avec ces personnages, faire pleuvoir sur vous une montagne de références et de fan-services en tout genre, et surtout, utiliser énormément de symétrie et de scènes miroirs vis-à-vis des productions précédentes (et pas toutes aussi évidentes qu’on pourrait le croire).

Le revers de la médaille étant, et vous l’aurez deviné, qu’Avengers : Endgame n’a aucunement vocation à être une porte d’entrée vers l’univers Marvel, et qu’il sera très compliqué pour les nouveaux spectateurs d’en faire une expérience optimale sans avoir vu un certain nombre de films auparavant. (On vous a fait une liste des films qu’il est préférable d’avoir vus en bas de page avec, pour ceux qui n’auraient pas le temps de les visionner, une vidéo de deux minutes pour vous résumer la trame générale… mais l’on vous conseille tout de même d’en avoir vu un maximum, avec en priorité Infinity War.)

La narration du film se joue à merveille des attentes du spectateur à certains égards et semble déterminée à opérer une déconstruction pure et simple de l’univers Marvel, certainement pour repartir sur des bases fraîches pour les films à venir. Si la démarche est louable et que j’ai personnellement apprécié la première partie du film consacrée à la thématique du deuil et de la difficulté pour nos héros à accepter l’échec, il est indéniable que quelques longueurs vont finir par se faire sentir une fois arrivés dans le second acte (surtout si l’on compare Endgame au rythme haletant et soutenu que nous proposait Infinity War). Il faudra passer outre ces dernières pour enfin accéder à ce que nous étions venus chercher en allant voir ce film, à savoir une bataille finale sans pareil, servant de conclusion grotesquement épique et jouissive à cette formidable épopée et qui ne manquera pas de faire frissonner les fans.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

Il est très intéressant pour moi d’observer que j’aime autant voir Marvel oser l’originalité et déconstruire le mythe qu’ils ont créé, que de les voir revenir à plus de classicisme dans l’acte final et nous offrir ce que l’on attendait d’eux. Toutefois, l’on pourrait argumenter que ces deux démarches ont tendance à légèrement se parasiter au sein du film, notamment par manque de temps attribué à leurs thématiques respectives. Cela pourrait paraître paradoxal à dire pour un film de 3 heures, mais le film veut traiter plus de sujets qu’il n’a de temps à sa disposition, et l’on pourrait regretter en ce sens que ce diptyque Infinity War/Endgame n’ait pas plutôt été transformé en une trilogie, ou chaque thématique aurait eu droit à son propre film où elle aurait pu prendre le temps d’être pleinement explorée sans que l’on ait l’impression de perpétuellement sauter d’un sujet à l’autre, voire d’un genre cinématographique à l’autre entre les différents actes.

Ce petit reproche sur l’homogénéité du film n’empêche en rien Marvel d’être à la hauteur de l’événement qu’elle a créé et de conclure de façon appropriée cette décennie de films où elle aura, qu’on le veuille ou non, marqué l’histoire du cinéma.

Films conseillés : Avengers, Captain América : The Winter Soldier, Captain América : Civil War, Gardiens de la Galaxie, Thor : The Dark World, Docteur Strange, Ant-Man and the Wasp, Captain Marvel, Avengers : Infinity War.

Vidéo récapitulative : 

Réalisé par : Joe et Anthony Russo – avec Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Mark Ruffalo, Chris Evans, Scarlett Johansson, Don Cheadle, Jeremy Renner…

Date de sortie : 24 avril 2019

Etats-Unis – 3h01

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s