Stranger Things – Saison 3

©Netflix
« Rats enragés, New Coke, espionnage soviétique, nouveau centre commercial… À Hawkins, l’été 1985 s’annonce prometteur en aventures, et en changements cruciaux. »

Strangers_Things_Photo_Gaten_Matarazzo_Joe_Keery_Maya_Hawke
©Netflix

Stranger Things, série phare de ces dernières années a fait son grand retour en ce mois de juillet avec une troisième saison, longuement teasée par de nombreuses affiches mettant en scène 14 acteurs et actrices, incluant la petite nouvelle du groupe : Robin, interprétée par Maya Hawke. Son nom, mais aussi la ressemblance plutôt frappante avec ses parents ne laissent planer aucun doute : c’est bien la fille de Uma Thurman et Ethan Hawke. Un pari risqué de la part de Netflix, la jeune actrice ayant encore très peu d’expérience mais qui fait toutes ses preuves : en plus d’être sublime à l’écran, Robin est l’un des personnages les plus réussis, authentique et juste avec son acolyte Steve Harrington (Joe Keery). Il faut aussi relever le focus fait sur Erica Sinclair (la petite sœur de Lucas), jouée par Priah Ferguson qui est hilarante et déborde d’énergie.

Pour le reste de la bande, c’est une autre affaire. Comparé à la première saison, les enfants ont forcément grandi et le scénario se devait de s’adapter à leurs âges. Mais les montrer aussi niais, en pleine transition adolescente alors que nous les avons connus plein de maturité et super badass, c’est un vrai problème pour Stranger Things qui annonçait déjà des symptômes de faiblesse dans sa saison 2, trop éloignée de la subtilité qui constituait la première saison. C’est notamment Eleven qui porte le chapeau de l’immaturité, influencée par Max. Beaucoup moins mise en avant dans cette saison, ses pouvoirs sont de temps à autre sollicités mais marqués par quelques incohérences. Mais l’utilisation de ses pouvoirs n’est rien face à l’utilisation consternante des placements de produit. Le partenariat avec Coca et son New Coke aurait pu être amusant si il avait été furtif, mais il en est d’une lourdeur extrême, apparaissant presque à chaque épisode, prenant même de la place au cœur des dialogues avec Burger King. Plus dérangeants qu’amusants, ces nombreux apartés nous sortent de toute la diégèse qu’avait à nous offrir Stranger Things et Hawkins : était-ce vraiment nécessaire ?

Autre caractéristique plutôt irritante : chaque personnage semble être poussé à l’extrême dans leur personnalité. Le duo Jim Hopper / Joyce Byers est toujours aussi attachant mais stagne sur un schéma plutôt répétitif, Billy est un ramassis de clichés du personnage viril / méchant / misogyne insupportable, où son comportement tente d’être justifié par un flash back bidon tout sauf touchant… Au final, les deux premiers épisodes ont du mal à démarrer, le troisième se démarque puis les suivants retombent dans un rythme un peu mou du genou et non aussi dense que la première saison. Le final (au cours du générique) annonce une saison 4 mais tue également le peu de suspens qui venait d’être mis en place.

14741565_1489113397772589_1843416108_n 14741565_1489113397772589_1843416108_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n 14793695_1489113394439256_77679718_n

La nostalgie continue de nous lier à cette série, les réalisateurs en jouent avec des playlists très années 80 (parfois trop présentes) mais la série semble vouloir être étirée non pas pour développer des idées de scénarios mais pour devenir une pompe à fric. En attendant, la saison 4 sera tournée d’octobre 2019 au printemps tandis qu’un épisode de Noël serait plus qu’envisageable… Ainsi qu’un épisode des Simpsons qui va parodier Stranger Things pour Halloween ! Cette troisième saison aura attiré de nombreux spectateurs et la série risque bien de profiter de son succès… A ses risques et périls.

Réalisés par Matt & Ross Duffer, Uta Briesewitz et Shawn Levy – avec Millie Bobby Brown, Winona Ryder, David Harbour…

Date de sortie : 4 juillet 2019 (Netflix)

États-Unis – 8 épisodes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s